Archive

Archives d’un auteur

SNCF ou comment ne plus avoir envie de prendre le train !

Ce matin je me réjouissais de partir enfin en vacances… Travaux d’appartement terminés, clients contents et comptabilité bouclée… Mais ce matin je ne savais pas que la SNCF pouvait d’un seul coup saper mon moral au beau fixe !

J’arrive donc Gare Montparnasse avec mon petit billet à 91 euros et en tête la place fenêtre que je m’étais réservée pour rêvasser en voyant défiler le paysage…

Mais voilà la place fenêtre est en fait un strapontin! Situé dans un Wagon vétuste et sale… Tellement sale que l’on a même pas envie de s’assoir !!!

C’est ce qu’on appelle le service à la Française… Tu payes cher pour rien… Prochaine fois au lieu de me gâcher le départ je prendrais la voiture, je polluerais avec plaisir et délectation et je n’aurais pas à supporter ce tas d’ordure appelé TGV! 

 Et bien sûr ils peuvent compter sur moi pour une demande de remboursement avec photo à l’appui…

Allez bonnes vacances à tous et pour ma part ça ira mieux dans 5 heures;-)

Publicités
Catégories :Humeur, Trains, avions,... Étiquettes : , , , ,

Catégories :Uncategorized

Il va vraiment falloir s’y mettre un peu plus sérieusement !;-)

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 3  700 fois en 2013. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 3 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Catégories :Uncategorized

Le « brunch » selon Air France en classe Eco Premium…

C’est en voyant arriver ce matin mon plateau « brunch » Air France que je me suis dit « pourquoi pas » émettre une opinion toute subjective avec à la fois une photo très réaliste de ces fameuses pauses gustatives auxquelles nous avons droit (et que nous payons d’ailleurs) lors de nos voyages.

Donc me voici sur un Paris -> NYC en Eco Premium… Hummm c’est l’arrivée du plateau « brunch » avec au choix pour le plat chaud : crêpe aux champignons avec béchamel ou pudding a l’ananas et aux pommes… J’opte donc pour le pudding…

Son petit nom : Acapulco Ananas Framboise… Alléchant non ?

Allez j’ouvre vite le petit opercule métallique pour découvrir cet Acapulco !
Le voilà:plateau-repas-airfrance-ecopremium.jpg

Comment ça mon Acapulco ne vous fait pas rêver ? en même temps que dire de cette sorte de quatre quart gras collant bien scotché à sa barquette avec 2 framboises d’un côté et 3 micro-lamelles d’ananas de l’autre… Et une purée pomme/ananas dont la texture est assez bizarre…

Pour le reste du plateau; vous reconnaissez tous le jambon bas de gamme style caoutchouc et du fromage du même acabit ce qui prête quand même à sourire pour une entreprise qui porte haut (même très haut) le drapeau Français.

J’ai entendu dire, que la restauration sur les moyens et longs courriers Air France avaient évoluée en mieux. Force est de constater que ce n’est absolument pas le cas même en Eco Premium la seule différence pour le repas se situe au niveau de la matière des couverts et du verre… Et oui la définition du mot premium m’a échappé dès mon arrivée dans la cabine… Car il y avait sur la moquette un petit vomito mal nettoyé !!
Preuve à l’appui:

20131216-110254.jpg

Chère compagnie aérienne ce serait sympa de donner à vos clients un truc très simple mais mangeable dans un environnement si possible propre…. Là je dois le dire haut et fort l’eco Premium d’Air France c’est cher et ce n’est pas la classe ;-(

Les Anooki; une création ludique en contrepied avec les nouvelles directives de l’éducation Nationale !

Depuis quelque temps ces drôles de créations, que sont les Anooki, me sautent aux yeux… Ces petits personnages sortis de l’imaginaire de l’agence de création intéractive Lyonnaise Inook font parler d’eux et j’ai à mon tour envie d’en parler… Une campagne de communication visuelle, sans prétention qui fait souffler un petit air de légèreté au milieux des grosses agences aux DA fatigués; devrais-je dire à bout de souffle !

Même si la saga des Anooki a commencée bien avant mon premier coup d’œil… Le premier de mes regards s’est porté sur cet habillage habile de la gare de Saint Paul à Lyon pendant la fête des lumières ; je l’ai trouvé drôle me rappelant quelques vrais dessins animés d’une autre époque et même si mon étonnement a été soulevé lorsque cette réalisation, assez simpliste, a reçu le suffrage du public avec le « Trophée des lumières » ; je suis restée à l’écoute du futur de ces petits personnages.

Les Anooki agitent la gare Saint Paul : http://www.dailymotion.com/video/xvdw5o_les-anooki-agitent-la-gare-saint-paul_creation

Alertée par une image diffusée sur Facebook ; celle des Anooki remplaçant l’iPhone et étant tripotés avec amour par Steve Jobs…

Steve Jobs & Anooki

Et même si j’ai trouvé ce nouveau paragraphe de vie de ces petites créatures  un peu redondante et bling bling ; j’ai souris en les voyant squatter les lunettes de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld & Anooki

ou encore la moustache de Salvador Dali.

Salvador dali & Anooki

Mais voilà depuis le 2 septembre ; c’est avec grand plaisir, et une joie inavouée au moment où l’éducation nationale supprime quelques paragraphes de l’histoire de son programme; et donne loisirs à de nouvelles générations de vivre dans un niveau d’inculture en progrès (excusez du peu ; mais c’est un constat international !) les Anooki sont de retour et ils frappent fort (en douceur quand même, car je ne sais si la programmation de cette micro-série était prévue en fonction de l’actualité)…

Le projet de l’agence semble s’inscrire sur 365 jours… Mais c’est un projet… Une série TV qui parle de l’histoire ?!? Nous n’en avons pas eu depuis l’époque de la série « Il était une fois… l’homme » : http://www.youtube.com/watch?v=oNURUGCOQ5I

Certes cette mini-série de l’agence Inook qui nous rappelle des petites & grandes dates oubliées n’a pas la prétention (et je l’espère) de remplacer les futures pages blanches des livres d’histoires de nos bacheliers Français. Mais elle peut aiguiser une curiosité mise à mal par un système scolaire plus que défaillant…

Se rappeler que le 2 septembre 1894 c’était la 1ère fête du travail (Labor Day) aux Etats-Unis…

Les Anooki – épisode du 2 septembre http://www.dailymotion.com/video/x143gh3_les-anooki-episode-du-2-septembre_fun?start=0

Ou que le 3 septembre 1189 c’était le couronnement de Richard Cœur de Lion à Westminster : Les Anooki – épisode du 3 septembre

http://www.dailymotion.com/video/x143h6s_les-anooki-episode-du-3-septembre_fun

Ou encore que le 4 septembre 1822 était le jour de la Déclaration d’indépendance du Brésil : Les Anooki – épisode du 4 septembre

http://www.dailymotion.com/video/x1449h0_les-anooki-episode-du-4-septembre_fun

N’a très certainement que peu d’intérêt pour notre nouvelle génération qui préfère se rappeler que le 2 septembre  1964 Keanu Reeves devenait le héros de Matrix ; le 3 septembre 1875 la Naissance de Ferdinand Porsche ou encore le 4 septembre  1972 l’invention de  Pong le premier jeu vidéo….

La saga dure jusqu’au 8 septembre et constatant le mal que se donne les chaînes TV pour diffuser des programmes ayant subit une chirurgie esthétique peu attrayante … Certaines, comme Canal +, auraient peut être dû se laisser inscrire dans l’histoire des Anooki si la saga avait commencée quelques jours plus tôt en inscrivant la diffusion du 1er Le Grand Journal de Canal + le 30 Août 2004 dans leur histoire, et en laissant la place à une vraie innovation et pourquoi pas en y insérant un épisode journalier des Anooki… peut-être un peu étoffé…

Les Anooki.. C’est à voir… c’est sans prétention… ça dure une minute par jour… et ça ramène parfois à des dates plus importantes que celles que les médias du jour vous donnent à lire ou à voir… Ou alors tout simplement cela nous ramène à quelques souvenirs d’enfance…

Pour en savoir plus sur les Anooki : http://www.anooki.com/

Pour en savoir plus sur l’agence Inook : http://www.inook.com/

À très bientôt pour de nouvelles découvertes.

STP

Chez Ma Cocotte… la fonte est fêlée !

macocotte

Que dire du nouveau resto’ à la mode du Nord Parisien ? On pourrait applaudir Starck pour avoir eu l’audace de s’installer, encore une fois, dans un quartier un peu mort en semaine ; mais en revanche plus que blindé le week end .. Hé oui je vais vous parler – voire écorcher un peu – « Ma Cocotte » le nouveau resto de Philippe Starck qui s’est posé tel un OVNI aux Puces de Saint Ouen juste à l’entrée du marché Serpette.

Je ne vais pas cacher en commençant cette petite critique (gastronomique & « designique ») sur le fait que personnellement la cuisine des lieux « frères costes » ayant des atmosphères très peaufinées.. ne sont pour moi et mes papilles que les Sodexho du Luxe (enfin plutôt de la « peopolade ») et rien d’autre…

Me voilà donc entrée chez Ma cocotte en espérant y trouver un peu de ce que nous avons toujours trouvé aux puces de Saint Ouen dans les gargotes et bistrots alentours ; une très bonne cuisine –presque familiale – dans un cadre un peu plus chaleureux design et chiné comme le mentionnait un article de Madame Figaro .

D’ailleurs en allant sur le site du restaurant on peut lire ce petit pamphlet de Monsieur Starck « himself » qui donne envie d’aller à la découverte du lieux et de sa cuisine :

Ma Cocotte -texte Philippe Starck

Côté cadre je ne suis ni surprise ni déçue… Quand on rentre on a l’agréable vue d’une très belle cuisine qui promet bien des merveilles… On retrouve l’atmosphère Starck du Mama Shelter avec table d’hôte d’un côté et petites tables et fauteuils plutôt confort de l’autre… Rien de transcendant et le tout bois très clair (gros contraste là avec le Mama Shelter) serait presque froid… Comme si les lieux n’étaient pas « habités » ou trop neufs.

Pour ce qui est des choses « chinées » aux puces décrites dans Madame Figaro ; j’ai beau chercher… Mise à part quelques livres reliés à l’ancienne et des lampes rééditées flambants neuves ; je ne vois rien de vraiment looké « puces »… je suis même un peu déçue de retrouver encore une fois les fameux tabourets chromés… Un classique de Starck qui pourrait peut-être finir par lasser…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vue sur la cuisine ouverte est belle et le carrelage côté déco « style » à l’ancienne est bien trouvé… Heureusement il y a un peu de positif mais rien de transcendant…

Côté ambiance, tout le monde le sait, les beautiful people se pressent tous pour découvrir les lieux.. . En gros on retrouve la même clientèle que chez les Frères Costes avec une bonne dose d’Américain(e)s, et quelques célébrités… Comme Richard Berry qui est descendu de sa butte…

Enfin je m’installe et suis en bonne compagnie donc tout va pour le mieux ; et puis on m’a vantée une cuisine Néo-Bistrot donc j’ai hâte de lever ma fourchette !

La carte arrive et les  prix sont très raisonnables ; les énoncés des plats très simples.. Et je me dis tout de suite que si les produits sont bon… ça peut le faire !

En entrée je commande donc « Betteraves, mâches, Œuf Mollet et vinaigrette à la truffe » à 13 € . L’assiette arrive très sobre… Je note tout de suite que les racines de la mâches n’ont pas été enlevées, juste nettoyées. Comme vous l’imaginez la betterave et la mâche sont fraîches ; mais ma première remarque est que la truffe ne se sent absolument pas dans la vinaigrette…Bizarre car la truffe comme tout le monde le sait c’est plutôt fort en bouche. J’attaque l’œuf Mollet et la surprise : Il est froid ! Tout droit sorti du frigidaire… Donc comme vous l’imaginer le jaune en mollet froid perd de sa saveur… Au final je donnerais un 4/10 à cette entrée qui m’a au premier abord plu par sa simplicité et déçue par son goût. Honnêtement ça ne vaut pas plus de 7 € !

Pour le plat ; toute la tablée prend le même un « Parmentier de Joue de Bœuf » à 15,50 €. Il arrive servi dans son plat « façon » on le sort du four… J’attaque car je commence à avoir faim… Côté goût la joue de Bœuf est très bien assaisonnée ; une belle surprise ; même si elle est un peu trop en sauce et donc très grasse. La purée est quant à elle un peu décevante car elle tire vers le gluant… Et on aurait préféré une purée plus à l’ancienne pour atténuer le côté gras de la joue de Bœuf… Pour la note je serais généreuse car le goût y étais et je lui donne un 6/10… Pourquoi seulement 6 ? Tout simplement parce que j’étais un peu écoeurée par la graisse à la fin du plat alors qu’il en faut beaucoup pour que j’arrive à ce stade là.

Pour le coup on reprend un petit (un peu trop petit) ballon de vin pour faire passer la chose à prix raisonnable et on oublie le dessert…

En conclusion… Ma Cocotte le nouveau phénomène Starck à la mode va-t-il durer… Je pense qu’en week end et vue l’immense terrasse et l’emplacement cela est plus qu’assuré… En revanche en semaine ; aller se parquer aux puces pour se montrer au milieu de people en dégustant une cuisine qui n’a rien de gourmande comme celle des vieux bistrots… Je ne suis pas sûre que ça fera l’affaire, surtout l’hiver… Ceci dit vu le remplissage des restaurants plus que pas terrible des Frères Costes (et qui n’ont jamais changé de carte.. Sauf les prix) on pourrait se poser des questions aussi sur les goûts culinaires des Parisiens…

Ha Oui j’oubliais, j’ai quand même passé une bonne soirée en bonne compagnie 😉

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 5ème et dernier round.

Comme je le disais avant de commencer cette micro-série Geek… Avec ma collection de porte clés des années 80 je me sent presque comme un dinosaure de la Geekerie et pour cause en me promenant dans le rayon très Gadget  du magasin Urban Outfitters; où l’on retrouve quelques marques que j’ai citées dans les rounds précédents je tombe sur la réplique du jeu le plus icônique des années 80 en version porte clé : Le SIMON ! avec ses touches de couleurs et ses 4 sons qui ont tellement stressés les oreilles de nos parents…

Jeu simon - simon portable - MB - Hasbro

Quand on pense que le Simon est considéré comme le jeu « électronique » le plus vendu au monde ; c’est incroyable de voir qu’aujourd’hui les jeunes ne savent même pas ce qu’est LE Simon !

C’est en 1974 que la saga a commencée ; Atari lance un jeu d’arcade qui s’appelle Touch Me, on y trouve 4 boutons lumineux qui s’allument de façon aléatoire, et le joueur doit restituer la séquence en les pressant à son tour, bien sûr plus le joueur gagne plus la séquence est longue et rapide. Le Touch Me est un vrai bide…

Jeu Touch Me - Atari

Ralph Baer, l’homme qui était à l’origine du jeu l’Odyssey, lancé en 1972 décide malgré l’échec du Touch Me d’en fabriquer un clone en ajoutant des notes de musiques associées aux lumières. Il vend son prototype à Milton Bradley (MB devenu Hasbro depuis), qui le commercialise en 1978 sous la forme d’un jeu portable nommé Simon, et obtient le plus gros succès de l’histoire du jeu électronique. Plus tard, Atari fait une nouvelle tentative en lançant sa propre version portable de Touch Me et réitère son échec une seconde fois

Alors pour tous les nostalgiques du Simon, voici le seul accessoire Geek, totalement inutile que je pourrais vous conseiller 😉

porte-clé jeu Simon - MB Hasbro

Le porte-clé SIMON ! En France on a un peu de mal à le trouver ; mais voici un site très « années 80 » Flashback.fr qui le vends à 14 euros… Honnêtement rien de tel pour se faire de la place dans le métro Parisien 😉

Et voilà la pause Geek en 5 rounds est maintenant finie… à très bientôt.

%d blogueurs aiment cette page :