Archive

Archive for the ‘High Tech’ Category

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 5ème et dernier round.

Comme je le disais avant de commencer cette micro-série Geek… Avec ma collection de porte clés des années 80 je me sent presque comme un dinosaure de la Geekerie et pour cause en me promenant dans le rayon très Gadget  du magasin Urban Outfitters; où l’on retrouve quelques marques que j’ai citées dans les rounds précédents je tombe sur la réplique du jeu le plus icônique des années 80 en version porte clé : Le SIMON ! avec ses touches de couleurs et ses 4 sons qui ont tellement stressés les oreilles de nos parents…

Jeu simon - simon portable - MB - Hasbro

Quand on pense que le Simon est considéré comme le jeu « électronique » le plus vendu au monde ; c’est incroyable de voir qu’aujourd’hui les jeunes ne savent même pas ce qu’est LE Simon !

C’est en 1974 que la saga a commencée ; Atari lance un jeu d’arcade qui s’appelle Touch Me, on y trouve 4 boutons lumineux qui s’allument de façon aléatoire, et le joueur doit restituer la séquence en les pressant à son tour, bien sûr plus le joueur gagne plus la séquence est longue et rapide. Le Touch Me est un vrai bide…

Jeu Touch Me - Atari

Ralph Baer, l’homme qui était à l’origine du jeu l’Odyssey, lancé en 1972 décide malgré l’échec du Touch Me d’en fabriquer un clone en ajoutant des notes de musiques associées aux lumières. Il vend son prototype à Milton Bradley (MB devenu Hasbro depuis), qui le commercialise en 1978 sous la forme d’un jeu portable nommé Simon, et obtient le plus gros succès de l’histoire du jeu électronique. Plus tard, Atari fait une nouvelle tentative en lançant sa propre version portable de Touch Me et réitère son échec une seconde fois

Alors pour tous les nostalgiques du Simon, voici le seul accessoire Geek, totalement inutile que je pourrais vous conseiller 😉

porte-clé jeu Simon - MB Hasbro

Le porte-clé SIMON ! En France on a un peu de mal à le trouver ; mais voici un site très « années 80 » Flashback.fr qui le vends à 14 euros… Honnêtement rien de tel pour se faire de la place dans le métro Parisien 😉

Et voilà la pause Geek en 5 rounds est maintenant finie… à très bientôt.

Publicités

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 4ème round.

Une autre marque qui regorge de petits gadgets à humour débordant et parfois décapant FunkYfonic. Je n‘ai pu m’empêcher de rire en découvrant ce mini-speaker pour mp3 dans lequel on plug l’entrée Audio sous la queue ! Je confirme il est drôle, le speaker fonctionne ; mais bon ce n’est pas une chaîne stéréo non plus ! Et puis on frôle quand même un peu avec le mauvais goût… En plus mise à part cher Urban Outfitters aux US, on ne trouve pas cette marque à tous les coins de rue..

FunkYfonic-Haut parleur chien

Donc je vais plutôt me concentrer sur des speakers au format porte-clés qui fonctionnent bien mieux côté Audio, et qui devraient ravir les passionnés de Manga, BD et autres ; ils font 8 cm de haut et 40 Gr ; ce sont les Headphonies ; la marque fait parfois appel à des artistes pour réaliser des séries limitées très sympas et à des prix très corrects.

Enceintes MP3 - Headphonies

Pour les sceptiques qui trouvent la taille petite et ont des doutes sur la qualité des speakers ; ils auront une bonne surprise ; bien sûr ce n’est pas du Bose ! Mais à moins de 15 euros le créateur de ces Toyz très sympa ; Eran Weinberg, a fait attention a livrer une qualité audio tout à fait correcte et surtout tous les accessoires qu’il faut sont dans la boîte !

Contenu packaging Headphonies

Voici les deux sites les plus sympas pour en acheter en France :

SCPTech ; un importateur de produits High Tech connu depuis 15 ans en France et qui assure une livraison ultra-sérieuse : Scptech.com

Et le site de la Fnac que vous connaissez tous : Fnac.com

Et pour les plus sceptiques une petite démo Audio/Vidéo ; très certainement réalisée par un Geek Français sur YouTube

À demain pour le 5ème et dernier Opus Geekos qui tournera peut-être enfin au Ridiculos 😉

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 3ème round.

Voici une marque que je suis depuis un moment et qui se diversifie pour le plus grand plaisir des Geeks en tous genres. Je l’ai découverte avec son Hub USB en forme de chien (le Hubdog), qui malgré son petit prix est de très bonne qualité. Kikkerland vient d’ailleurs de décliner le modèle en « Homme à prises USB ».

USB-Hubdog de Kikkerland

Homme prise USB de Kikkerland

Chez Kikkerland c’est en ce moment le Jelly Lens Wide Angle (objectif grand angle) sur lequel je voudrais m’attarder… Car si vous êtes sur Facebook, Pinterest ou Twitter ; vous constatez comme moi que vos contacts se prennent de plus en plus pour des grands photographes ; et les Apps qui les aident à se prendre pour des artistes sont de plus en plus nombreuses : Camera +, Hipsmatic, Instagram, PhotoSynth,…

Chez Kikkerland ; ils prennent le contrepied de la chose et vous propose plusieurs objectifs qui s’adaptent sur n’importe quel Smartphone… à offrir d’urgence à vos amis qui se prennent pour des artistes 😉 Pas cher et très fun.

Objectif grand angle pour smartphone

Vous pourrez aussi découvrir sur leur site une myriade de gadgets pour la cuisine, la salle de bain,…

À lundi pour un 4ème round !

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 2ème round.

Je continue mon petit tour de la Geekerie utile ; aujourd’hui c’est une marque très sympa « Fred & Friends »  qui regorge de petits accessoires fun et pratiques que je veux vous présenter…

Cette marque ne manque pas d’humour et s’était très vite faite remarquée par son iPlunge (un débouche toilette pour caler votre Smartphone ou tablette que j’ai découvert en 2010 chez Urban Outfitters à New York). Ils ont décliné ce petit support pratique pour Smartphone selon les goûts en forme de pistolet (le Stick ‘Em Up), de main (le Hand stand),…

iplunge-Fred & Friends-support débouche rouge pour smartphonepistolet support pour iPhone -smartphoneSupport en forme de main pour iPhone-smartphone

Mais là c’est la petite nouveauté, que j’ai acheté 7 $, que j’ai envie de mettre en avant…

Le iStrike.

Stylet iStrike de Fred & Friends pour tablette et smartphone

Au début on se dit : pourquoi naviguer avec un stylet sur un écran tactile alors qu’on a ses doigts !… Mais voilà, sous forme d’allumette, il permet de naviguer sur les iPhone, iPod Touch et tous les autres smartphones et tablettes tactiles, sans encrasser l’écran avec ses doigts et surtout avec beaucoup plus de précision ; une fois l’accessoire pris en main ; plus aucune erreur n’est possible dans la rédaction de ses sms, e-mail, navigation,… Un accessoire qui semble inutile mais au final qui fait gagner un temps fou, et vous évite de nettoyer votre écran tactile en continu…

En plus les produits Fred & Friends sont très peu chers et peuvent être achetés en ligne à petit prix et sans soucis…

À demain pour un 3ème round Geekos 😉

Soyons Geekos mais pas Ridiculos ! 1er round.

Vous l’avez vu ces derniers temps la geekerie s’étend à tous les univers et n’est plus un terme réservé uniquement au monde du High Tech.

Je me dis même que ma collection de porte-clés des années 80 a tout pour me faire passer pour une précurseur du monde des Geeks.

Mais voilà.. Moi les gadgetos je trouve cela sympa quand c’est à petite dose ou à des prix très accessibles et que cela ne flirte pas avec le bling bling qui s’illustre dans ses grandes lignes avec la station MP3 de Jean-Michel Jarre en forme de tête de mort chromée qui est tellement caricaturale qu’elle en frôle le ridicule…Sincèrement vous aimeriez avoir ça dans votre salon ?

Tête de mort chromée MP3, Jean-Michel Jarre

Le geek flirt un peu avec le Kitch, mélange les genres, et n’est pas forcément de bon goût, comme voudraient nous le faire croire les marques qui profitent de cette tendance.

En flânant dans certaines boutiques, concept store,… lors de mes petits voyages… J’ai repéré quelques marques qui savent lier le côté fun au coté utile, très geek et à prix très raisonnable… Du coup, je me suis dit qu’un petit shopping Geek pourrait égayer mon blog… Bien sûr je ne me suis pas éparpillée et suis restée concentrée sur les accessoires pour téléphonie mobile et juste sur quelques marques que l’on peut trouver facilement sur le web ou dans les boutiques de gadgets IT.

J’ai donc décidé de mettre en avant toutes mes trouvailles nouveautés ou pas ; grands classiques ou produits moins connus sans perdre  de vue le fun, l’utile et le prix 😉 Tout cela en 5 rounds…

Je commence donc pour ce 1er round par un grand classique, arrivé en 2009, d’une grande utilité que l’on trouve à partir de 5,99$ sur le Web et  jusqu’à 10 euros Maxi.

Il s’agit du Hype Robot Splitter (on trouve aussi en France la marque Splitter Bot en vente dans les magasins de gadgets et notamment chez Accessorize). Ces petits robots permettent aux jeunes de partager la musique d’un MP3 ou même une vidéo sur tablette avec chacun son propre casque. Bien sûr ces robots viennent tout droit de Shenzhen ; mais ils sont un petit cadeau Geek pas cher et très pratique… Quant à son utilisation elle est simplissime.

robot-splitter pour mp3Il suffit d’enlever la tête du Robot et de la plugger dans la sortie Audio de votre baladeur ou Smartphone MP3. Ensuite on branche ses écouteurs ou casques dans les yeux du robot ; ce qui permet un partage rapide de la musique pour un tout petit investissement.

A demain pour un 2ème round Geekos !

Polémique autour des 13 SDF transformés en Hotspots 4G-WiFi aux Etats-Unis…

 

Un projet original mis en place par l’agence de communication New-Yorkaise Bartle Bogie Hegarty (BBH) dans le cadre de la conférence SXSW se tenant à Austin au Texas tourne au cauchemar et à la polémique…

 

 

 

Un concept original permettant aux SDF d’avoir de petits revenus

Tout d’abord une idée simple permettant aux SDF de recevoir quelques fonds et aux visiteurs de la conférence de pouvoir accès au WiFi sans problème ; car comme on le sait lors de grandes conférences, le réseau est souvent embouteillé et les échanges de données impossibles aux heures de grande affluence.

Les sans abris sont revêtus d’un T-shirt portant leur nom « I am Thomas, a 4G Hotspot », indiquant aux passants qu’ils peuvent se connecter à côté d’eux… Le tarif conseillé pour l’utilisateur de ce hotspot très spécial est de 2 dollars les 15 minutes (à noter quand même que le prix reste indicatif et est surtout fixé selon le bon vouloir de l’utilisateur, car il s’agit d’une donation)… L’argent ainsi collecté est directement reversé au sans abri.

Un site dédié au projet Homeless Hotspots permet de connaître un peu mieux les sans abris participant à cette expérience, son mode de fonctionnement,..

Clarence Earl Jones, le sans abri le plus médiatisé depuis le début de la polémique, a été interviewé sur le sujet et déclare se sentir utile et pouvoir enfin faire de l’argent.

La polémique prend le dessus

Mais voilà ; la critique est arrivée aussi vite que la communication. L’Amérique bien pensante s’est très vite insurgée contre l’utilisation de l’homme comme objet ou matériel informatique. Certains articles se focalisent sur l’inhumanité de faire profiter un possesseur de smart phone d’un SDF devenu une simple borne… Le scandale s’est répandu à vitesse grand V sur la toile, le blog et le compte Twitter de l’agence BBH. Avec des insultes traitant l’agence d’esclavagiste, l’idée abjecte et irrespectueuse de l’être humain.

Certains journalistes reconnus comme David Gallagher du New York Times sont plus tempérés, mais restent critiques « Quand l’infrastructure manque, nous transformons les humains en infrastructure ».

L’agence BBH se défend et explique ses motivations.  

L’agence de communication devant la déferlante de critique sur le Web a pris la parole ; en expliquant très clairement les objectifs de la campagne ; mettre en avant les problèmes rencontrés par les SDF, les sortir de l’anonymat et leur donner un coup de pouce en leur offrant tous les gains. Pour l’agence, ce projet expérimental serait la version moderne de la vente de journaux dans les rues.

Et de notre fenêtre outre-atlantique que pourrait-on en penser ?

À cela je me pose cette simple question : qu’y a t il de plus dégradant pour un SDF ? être un Hotspot WiFi, garder des places de parkings, être transformé un homme sandwich entre deux panneaux publicitaires, ou tout simplement tendre la main pour mendier ?

Comme le dit Clarence dans son interview ; il n’a pas d’ordinateur, pas de maison et pas de quoi manger… Alors prendre quelques dollars aux utilisateurs de smart phone pour permettre à un sans abris de manger un peu est-il si abjecte ?

A mon humble avis l’Amérique qui a créé cette polémique manque terriblement d’empathie et ne s’est pas mise un seul instant dans la peau du sans abris à qui on offre la possibilité d’avoir quelques revenus… À aucun moment non plus elle n’a réalisé que ce sans abris anonyme à côté duquel des centaines de personnes passent tous les jours sans le voir devenait grâce à son T-shirt portant son nom : Clarence, Stacia, Jonathan, Gilbert, Tom,… une personne capable de rendre un service au sein de la société.

Mais et il y a quand même un Mais ; car même si le projet est expérimental et ne manque pas d’intérêt, la présentation qu’il en avait été faite par l’agence BBH faisait preuve d’un détachement très particulier vis à vis du sans abris… D’ailleurs la fameuse page de présentation a été retirée de son site depuis le début de la polémique.

Certes le projet n’a pas été présenté sous sa meilleure forme, mais à votre avis si cela se passait en France qu’elles seraient les réactions ?

To Be Free or Not To Be ? Là n’est plus la question…

Personnellement jusqu’il y a peu, les « To Be Free – 2 Be 3» étaient pour moi un Boy’s Band atterrant de la fin des années 90 qui chantait « Partir un jour… »; mais aujourd’hui les « To Be Free » représentent, selon une étude GFK publiée le 16 janvier, 78 % des Français  qui souhaitent soi-disant s’abonner à l’offre Free Mobile !

Depuis le début de l’année 2012 l’arrivée de Free sur le marché des opérateurs de téléphonie faisait le buzz sur la toile ; entre le blog extrêmement bien orchestré de la Mamie du cantal dont la création ne reposait que sur une phrase bien malheureuse, presque discriminatoire, de Stéphane Richard, PDG d’Orange qui avait déclaré « La mamie du Cantal n’a pas besoin de la même offre qu’un geek à Paris », et,  les nombreuses rumeurs permanentes de super tarifs inondant les réseaux sociaux… L’effet Free était bien amorcé.

 

Le 10 janvier 2012 ; tandis que de nombreux journalistes IT du monde entier étaient invités au CES de Las Vegas ; d’autres étaient extrêmement heureux de s’asseoir à Paris sur une pièce de 2 euros (hé oui Free Mobile a eu la bonté d’offrir un mois d’abonnement aux journalistes français non invités à Vegas).

La réelle prouesse de Free ce jour-là ? Transformer, en quelques minutes seulement, la presse en un formidable bulldozer de communication créant ainsi une déferlante sur les réseaux sociaux directement à partir du siège de Free !

La deuxième prouesse : proposer à 19,99 euros un forfait unique illimité sans engagement et sans téléphone !

La pire vague de dénigrement envers les opérateurs historiques était lancée. Les utilisateurs d’Orange, SFR, Bouygues se sont senti pris au piège avec leur engagement à long terme et des forfaits exorbitants; le terme « pigeon » s’est répandu comme une traînée de poudre sur le Web…

Mais, car il y a bien un MAIS ; ces personnes ont très vite oublié que s’ils peuvent surfer avec leur téléphone, utiliser la 3G-4G en France et bien plus encore ; c’est parce que ces opérateurs tant critiqués avaient investi des sommes considérables pour pouvoir couvrir le territoire Français… Aujourd’hui Free ne fait que « profiter » d’une base installée avec l’offre la plus alléchante du marché. Honnêtement, il n’y a là aucune innovation, ni révolution ; il s’agit juste d’un cassage de prix en bonne et due forme.

Et VOUS alors ? Et bien vous êtes presque un million a avoir suivi le mouvement… et de pigeon, vous êtes devenu mouton.. Vous avez changé d’opérateur à vitesse grand V ! Et il se peut que dans quelques jours, lors d’un week end à l’étranger, par exemple, vous ayez la surprise du chef : Des tarifs hallucinants !

Que pouvez-vous faire aujourd’hui si vous êtes chez un concurrent Free ?

Si vous avez acheté votre portable, il y a un petit moment, via votre opérateur : Desimlockez le ; cela vous assure de pouvoir à l’avenir changer d’opérateur sans être bloqué, et d’y glisser la future carte SIM de l’opérateur de votre choix.

Faites le point ! : Vous utilisiez votre téléphone portable pour quoi ? Là est la vraie question. Quels sont vos besoins et quel opérateur répond le mieux à vos besoins… Surveillez les options (parfois coûteuses) et favorisez l’offre qui couvrent tous vos besoins sans avoir à souscrire des options complémentaires.

Attendez ! : patience et longueur de temps…. Rien  ne sert de suivre l’actu Free au jour le jour… La guerre des opérateurs est lancée et elle va durer encore quelques mois…. Attendez que la situation se stabilise avant d’agir !

Pour patienter sans avoir l’impression de trop payer :  Appelez votre opérateur pour renégocier votre forfait sans engagement (ou sans prolonger la durée d’engagement qu’il vous reste). Sachez qu’aujourd’hui certains opérateurs proposent de baisser votre forfait mensuel de 10 à 50 euros ; c’est déjà une belle économie à l’année.

Ensuite : Choisissez : Vous avez le CHOIX, ne faites pas comme tout le monde… On s’en fout, ce n’est ni IN, ni FASHION ; ni TENDANCE de changer pour changer !!!!  Prenez votre temps… Free ne peut plus changer ses offres et les autres opérateurs vont réellement bouger… Souvenez-vous du vieil adage le client est roi… et surtout pas de précipitation.

Pour vous aider  à comprendre l’offre Free Mobile ; voici un petit article sérieux et très intéressant réalisé par Que Choisir. M’est avis que leurs journalistes attendent eux aussi que la situation se calme pour faire un comparatif sérieux des offres…

À très bientôt pour de nouvelles aventures très Free… Car avouons le ; ce n’est que le début d’une longue saga !

%d blogueurs aiment cette page :